Assurance solde restant dû

L’assurance solde restant dû est une protection indispensable pour la souscription d’un crédit.

Zoom sur les caractéristiques de l’assurance solde restant dû :

  • C’est une assurance qui accompagne généralement un prêt.
  • Elle peut être souscrite suite à la demande de l’organisme de crédit dans le cadre d’un prêt de type hypothécaire ou à tempérament. Certains crédits dont le montant est moindre ne nécessitent pas une telle assurance. De même, certains profils d’emprunteur dont la solvabilité est certaine peuvent obtenir une dérogation de la part des établissements de crédit.
  • Sa durée correspond à la durée de remboursement du crédit concerné.
  • Il s’agit d’une assurance à capital décroissant puisque le montant assuré baisse au fur et à mesure du remboursement et l’assurance ne couvre que le solde du capital restant dû à l’établissement prêteur.
  • Elle peut être considérée comme une assurance-décès, mais se distingue tout simplement par le fait que si l’assuré décède avant l’échéance de son crédit et donc pendant la durée de couverture, l’assureur verse l’indemnité prévue au bénéficiaire de la police, c’est-à-dire l’organisme de crédit. Dans le cas contraire, si l’assuré reste en vie tout au long de son contrat, il n’y a pas de versement de capital à l’échéance.
  • Cette assurance est contractée au même moment que le crédit auquel elle est affiliée.…

Pour le mode de payement de la prime

Deux choix s’imposent à l’assuré :

  • Une prime unique : la prime est définie au préalable, elle est calculée de façon à couvrir toute la durée du contrat, quel que soit l’issu de celui-ci (décès ou vie de l’assuré).
  • Des primes annuelles : une prime annuelle est versée pendant les 2/3 de la durée de la souscription.

Mode de calcul de la prime

La prime est évaluée suivant un certain nombre de critères :

  • Montant du crédit.
  • Durée de remboursement.
  • Profil de l’assuré (âge, revenus, etc.).

Contenus similaires



* Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

* Conditions d’un prêt à tempérament régi sous la Loi du « Livre VII du Code du Droit Economique » (Loi du 19/04/2014) relative au Crédit à la Consommation (LCC) réservée aux particuliers. Le taux affiché sur notre simulateur est uniquement valable sur base de deux emprunteurs propriétaires d’un bien immobilier, n’ayant aucun crédit en cours renseigné à la Banque Nationale de Belgique au moment de l’introduction de la demande de crédit et dont les revenus saisissables pour chacun s’élèvent à un montant de 1.900 EUR NET minimum. Si vous n’êtes pas dans ces conditions, le taux annuel effectif global appliqué variera entre 6,95% et 13,50% en fonction du type du crédit envisagé et de la finalité du crédit. La durée de 180 mois est uniquement appliquée lorsque le prêt à tempérament dispose d’une inscription (garantie) hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre demande de crédit et d’accord mutuel. Ce calcul est effectué à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Collecte des informations et respect de la vie privée.