credit_auto_l_0.jpgLa crise qui sévit en Europe depuis 2008 n’a pas que des mauvais côtés. Depuis que les gouvernements européens se sont attaqués aux déficits publics, un panel chargé de mesures d’austérité ont été mises en place par les Etats membres pour tenter d’engranger davantage de recettes fiscales pour renflouer les caisses des Etats.

Equation difficile s’il en est : augmenter la pression fiscale sur le citoyen et tenter de maintenir son pouvoir d’achat. A ce jour, c’est un pari plutôt perdu s’il l’on se réfère à la tendance de la consommation interne en Europe. Le citoyen européen est atteint de son pouvoir d’achat et se replie sur lui-même. Résultat la consommation est en berne. Parmi, les nombreux secteurs de l’économie touchés, le marché automobile en fait terriblement les frais.

Mais est-ce une mauvaise nouvelle pour votre portefeuille ? Pas forcément…

L’Effondrement des ventes de véhicules neufs

En Belgique, 70% des transactions portant sur des automobiles concernent des véhicules d’occasion. Un peu plus de 12 millions de véhicules ont été vendus au sein de l’EEE en 2012, ce qui correspond à une chute globale de 8,2% par rapport à 2011. Tous les chiffres ici.

Les pays les plus touchés par cette régression sont : la France (-13,9%), l’Espagne (-13,4%) et l’Italie (-19,9%). L’Allemagne limite la chute à – 2,9% et étonnement le Royaume-Uni gagne + 3,7%.

Chez les constructeurs, c’est la curée : PSA Peugeot (-12,9%), Renault (-18,9%), Fiat (-15,8%), GM et Opel (-15,6%) ont particulièrement souffert en 2012.

D’autres marques sortent du lot : Audi progresse de 3,7%, BMW (-0,1%), Mercedes (-0,9%). Hyundai (+ 9,4%) et Kia qui s’envole à (+14,6%).

C’est le moment d’acheter votre véhicule neuf…

Pourquoi acheter un véhicule neuf plutôt qu’un véhicule d’occasion ? Le citoyen face à l’austérité achète davantage son véhicule d’occasion. On l’a dit 70% des transactions portent sur des véhicules d’occasion ! Et si ce n’était pas le bon calcul…

Voici quelques clés qui pourraient vous mener à faire une bonne affaire :

  • De très nombreuses marques de véhicules ont des stocks très importants de véhicules invendus…
  • Ces marques consentent donc des rabais sur des véhicules neufs qui peuvent atteindre près de …40% du prix de venteDes exemples ici.
  • La garantie consentie sur un véhicule neuf peut aller jusqu’à 5 ans. Vous n’avez pas de garantie sur un véhicule d’occasion acheté à un particulier…
  • Vous pouvez revendre votre véhicule après 4 ou 5 ans et en percevoir une valeur suffisante que pour payer votre valeur résiduelle et ceci et d’autant plus vrai que 70% des autres consommateurs vont rechercher un véhicule d’occasion…
  • Votre financement auto neuve est beaucoup plus intéressant qu’un prêt à tempérament pour un véhicule d’occasion…

Acheter un véhicule neuf avec valeur résiduelle

Vous pouvez acheter votre véhicule avec option d’achat de la valeur résiduelle ; dans ce cas, vous ne financez que 60% du prix de votre véhicule et après 5 ans différents choix s’ouvrent à vous :

  • Soit vous achetez la valeur résiduelle en payant cash les 40 % du solde restant dû ;
  • Soit vous revendez votre véhicule d’occasion et vous remboursez ainsi le solde restant dû.

Si vous optez pour un changement de véhicule tous les 5 ans, il vous sera conseillé d’acheter votre véhiucle avec une valeur résiduelle. Par contre, si vous souhaitez conserver votre véhicule plus longtemps, un financement auto global est plus intéressant ;

De quoi parle-t-on ? Il faut savoir que le TAEG financement véhicule neuf tourne autour de 4% alors que celui pour un véhicule d’occasion avoisine les 10 %

Un exemple vaut mieux que tous les discours…

  • Soit un véhicule neuf de luxe : valeur 35.000 € (sans compter la remise que vous pourriez négocier…). Garantie 5 ans. Vous financez en valeur résiduelle 60/40. Vous financez donc à l’achat 60% de 35.000 € = 21.000 €. Après 5 ans : il vous restera un solde de 14.000 € à payer.

Emprunt de 21.000 € en 5 ans sur TAEG de 4,99 % soit une mensualité de 395,14 et un coût total de 23.708 €.

Après 5 ans, vous revendez votre véhicule 13.000 €. Votre véhicule vous aura coûté 24.708 €  au lieu des 39.000 € (si vous aviez emprunté 35.000 € en 5 ans).

  • Admettons que vous obteniez une remise de 30% à l’achat. Prix du véhicule : 35.000  €- remise 30% soit 10.500 €. Prix d’achat 24.950 €. Vous financez 60% du véhicule soit : 14.970 €. Reste un solde après 5 ans de 9.980 €.

Emprunt de 14.970 € en 5 ans sur TAEG de 4,99 % soit une mensualité de 281,68 € et un coût total de 16.900 €.

Après 5 ans, vous revendez ce même véhicule 13.000 €. Vous véhicule vous reviendra au prix de 13.880 € (soit 16.900 € + 9.980 € – 13.000 €).

En conclusion : Vous payez votre véhicule le même prix qu’un acheteur d’occasion 5 ans après la date d’acquisition (sans compter le financement de ce véhicule d’occasion sur 13.000 € à 9,95 % en 5 ans soit coût total 15.885 €). Votre avantage dans ce cas est de 2.885 €…

Il vaut parfois la peine de prendre vos renseignements et votre calculette.

Contactez-nous :