Investissement particulièrement important, l’achat d’une voiture nécessite souvent le recours à un crédit. Parmi les financements les plus courants se démarquent le crédit à tempérament, le crédit-bail et le crédit affecté. Ces trois formes de prêt ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Comment les différencier ? Quels sont les critères à mettre en avant pour faire un choix judicieux ?

Achat de voiture : le crédit affecté à la loupe

Les organismes financiers présentent souvent le crédit affecté parmi les solutions qui peuvent vous aider lors de l’achat de votre véhicule. Comme son nom l’indique, le crédit affecté automobile est un prêt spécifique destiné à l’acquisition d’un véhicule. Son contrat est précis, il contient notamment le coût de la voiture, les différentes mensualités ainsi que le délai de remboursement. Il vous renseigne également sur l’intégralité du coût de votre crédit, comprenant les différents taux appliqués et les éventuels frais annexes.

Si vous avez opté pour le crédit affecté pour l’achat de votre voiture, le remboursement n’a lieu qu’après la livraison de votre véhicule. Cet engagement temporaire entraîne donc l’annulation du crédit au cas où la liv

raison du bien n’a pas eu finalement lieu, ceci, peu importe les raisons. En revanche, son inconvénient majeur se situe au niveau de sa rigidité. Vous ne pouvez, en effet, modifier la destination du financement pour l’achat d’un autre bien en dehors de ce qui est prévu dans le contrat.

Le crédit à tempérament destiné à l’achat d’une voiture

Le crédit à tempérament est le plus courant pour l’achat d’une voiture. Il vous permet d’avoir un véhicule neuf ou d’occasion selon vos besoins. Avec ce type de financement, vous pouvez connaître dès le départ le coût de votre crédit et la durée de votre prêt. Autres avantages, le prêt à tempérament peut être sur mesure, c’est-à-dire que le montant et la durée de votre mensualité peuvent être étudiés selon votre profil.

Son inflexibilité le pénalise fortement. Vous devez, en effet, verser la même mensualité tous les mois à une date définie à l’avance. Il existe une variante de ce type de prêt : le contrat ballon. Il a l’avantage de réduire les mensualités des premières années puisque la plus grande partie du capital est à rembourser à l’échéance du contrat. La voiture devient également votre propriété dès la souscription. Attention, cependant, car une mauvaise gestion risque de vous garder endetté plus longtemps et il faudra également prévoir le payement de la somme final dès l’approche de la fin de la durée de remboursement.

Avantages et inconvénients du crédit-bail

Le crédit-bail est aussi une option intéressante pour l’achat d’une nouvelle voiture. Couramment connu sous le nom de leasing ou location à option d’achat, ce crédit permet de louer une voiture auprès d’une société de location pendant une durée déterminée et de faire son acquisition en fin de contrat après son rachat. Jusqu’à la fin du contrat, la société de location demeure la propriétaire du véhicule et vous êtes considéré comme locataire.

L’avantage du crédit-bail est la possibilité d’étaler l’achat sur plusieurs mensualités, ce qui pourra alléger d’une façon substantielle votre dépense. Pour une entreprise, une voiture achetée en crédit-bail n’entre pas dans son actif puisqu’elle appartient encore à la société de location. Aucune surprise ne risque ainsi de perturber son budget puisque les mensualités sont fixées définitivement jusqu’à la fin des remboursements. Loin d’être parfait, le crédit-bail a aussi ses inconvénients. Le plus courant concerne le rapport initial requis qui est parfois assez élevé. Irréversible, le crédit-bail n’autorise pas une rétractation dès la signature du contrat.

Contactez-nous :