Vous envisagez de contracter un crédit ou un prêt : que ce soit un prêt à tempérament ou un crédit hypothécaire.

Vous êtes un peu soucieux car comme tout le monde, vous ne savez pas ce que l’avenir vous réserve et vous voudriez être certain de pouvoir rembourser votre crédit jusqu’à l’échéance.

Savez-vous que vous pouvez assortir votre prêt d’une assurance dont la prime est modeste et qui pourra vous garder des aléas financiers pendant toute la durée de vie de votre crédit ?

Quelques mots d’explication…

Pourquoi contracter une assurance ?

Sans vouloir jouer sur la situation économique qui frappe l’Europe ou la Belgique, force est de constater que ces derniers temps, il ne se passe plus une semaine sans que les médias nous annoncent une restructuration d’entreprise, synonyme de pertes d’emploi. Cela peut malheureusement arriver à tout le monde.

Parfois également vous empruntez avec votre conjoint ou une tierce personne et un décès inopiné vient mettre votre capacité de remboursement sérieusement en péril.

Les conséquences d’un défaut de paiement et d’une dénonciation peuvent être particulièrement stigmatisantes.

Quels types de police d’assurance ?

Rassurez-vous, vous n’êtes pas dépourvus de moyens pour pallier à ce genre de difficultés. Les assurances qui pourront vous être utile sont en général de deux types : l’assurance perte d’emploi etl’assurance solde restant dû.

Quelles conditions ?

L’assurance perte d’emploi

  • Avoir 21 ans au moins ;
  • Délai d’attente de 6 mois après la souscription du contrat de crédit ;
  • Etre dans les liens d’un contrat à durée indéterminée ;
  • Avoir terminé votre période d’essai d’un mois 3 mois ;
  • Pouvoir prétendre aux allocations de chômage.

L’assurance solde restant dû

Vous devez répondre à un questionnaire qui permettra à votre assureur de mesurer les risques inhérents à votre dossier. Parfois également, vous devez vous soumettre à un examen médical.

Cette assurance protège vos héritiers et votre coemprunteur en cas de décès.

Facultatif ou obligatoire ?

La conclusion d’un contrat d’assurance est toujours facultative. Cependant, certaines banques refuseront de vous accorder un crédit si vous ne souscrivez pas une police d’assurance solde restant dû. Dans ce cas, vous renoncez à votre crédit.

Dormez tranquilles

Le coût de ces assurances n’est pas élevé. Discutez avec votre courtier du montant de la prime. En général, cette prime est payée en une seule fois et son montant est déduit du montant du crédit qui vous est accordé.

La tranquillité a évidemment un coût mais rien ne vaut la tranquillité.

Contactez-nous :