Simulation prêt voiture en ligne

1Sélectionnez le montant de votre prêt :
2Choisissez votre mensualité :

Votre demande de prêt voiture

  • Mensualité :
  • Montant :
  • Durée :
  • Taeg :
  • Coût Total :

J’achète une voiture

Le financement d’une voiture résulte généralement d’un réel effort de gestion du budget familial. Souvent, les économies ne sont pas suffisantes et le recours à d’autres sources de financement s’impose. Compte tenu de l’importance d’une telle acquisition, de nombreux paramètres méritent toute votre attention. Que l’achat se porte sur une voiture neuve ou d’occasion, il convient d’être attentif à chaque détail.

Sur quel modèle faut-il s’orienter ? Quelle durée de garantie attendre ? Comment est estimée la taxe d’immatriculation ? Qu’en est-il de l’assurance ? De l’état réel du véhicule ? Autant de questions méritent d’être résolues  avant de prendre une décision et avoir la certitude d’être pleinement satisfait de son acquisition.

J’organise…

L’achat d’un véhicule, qu’il soit neuf ou d’occasion, représente un investissement conséquent. Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer dans cette aventure.

Quel moteur ?

Diesel

Plus : connus pour être plus écologiques et plus économiques, les moteurs diesel sont particulièrement appréciés. Leur coût est plus important à l’achat, mais la revente présente moins de difficulté du fait de leur popularité. Leur rejet d’hydrocarbures imbrûlés et de CO2 est évalué à 20 % moins important que celui des moteurs à essence et leur consommation réduite d’environ 15 %.

Moins : Le coût d’achat du moteur diesel est plus conséquent. De même, le coût de la révision est nettement plus important ainsi que celui de l’assurance.

Astuce : Pour profiter au mieux de tout l’intérêt offert par un moteur diesel, il est conseillé de faire chaque année au moins 20 000 km de trajet.

Essence

Plus : Les véhicules équipés d’un moteur à essence sont proposés à un tarif plus avantageux. Un large choix de modèles existe également sur le marché facilitant la recherche d’une voiture parfaitement adaptée à vos besoins. Par ailleurs, les moteurs à essence bénéficient d’un coût d’entretien moins cher.

Moins : L’impact écologique est plus important que chez les moteurs diesel puisque l’émission de CO2 et d’hydrocarbure non brûlé est plus importante. Il faut savoir que ce type de moteur est également plus gourmand en carburant.

Quel équipement ?

Au niveau de l’équipement, ce sont toujours les voitures les plus écologiques et les plus économiques qui sont les plus intéressantes.

Un véhicule doté d’un GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfié rejette moins de pollution et fonctionne avec un carburant dont le prix revient moins cher que les autres sources d’énergie. L’usage du GPL peut donner droit à un crédit d’impôt ou dans certains départements à une exonération des cartes grises, mais il convient de se renseigner.

Comme il n’y a pas encore beaucoup de choix sur les modèles de véhicules équipés de GPL, l’installation d’un kit spécial peut constituer une alternative intéressante. La réparation doit être confiée à un professionnel agrée pour plus de sécurité et son coût est assez élevé, prévoir entre 1 000 et 3 000 euros. Tous les 8 ans, il faudra penser à réviser et homologuer cette installation. Pour des raisons de sécurité, le GPL n’a pas le droit de stationner dans certains parkings comme celui du tunnel sous la Manche.

Une voiture munie de l’ABS est également plus performante et sécurisante puisque ce système permet de débloquer les roues au moment du freinage.

D’autres aspects comme le choix de la boîte peuvent être pris en considération lors du choix. Si la boîte manuelle optimise la puissance des petites cylindrées, la boîte automatique contribue au confort du conducteur. Dans tous les cas, ce choix n’entraîne aujourd’hui aucun impact sur la consommation.

Et du côté de l’administration ?

Lors de l’acquisition d’une voiture d’occasion, il faudra demander au vendeur de vous fournir un certificat de passage au contrôle technique.

Quel budget prévoir ?

  • Les amateurs de voiture sportive ou de coupé cabriolet doivent prévoir entre 20 000 € à 50 000 € selon le modèle du véhicule choisi.
  • Inconditionnel de citadine ? Un budget de 8 000 € à 35 000 € est nécessaire.
  • Pour rouler à bord d’un monospace ou d’une voiture familiale, la facture peut s’élever entre 8 000 € à 90 000 €.

Attention, les prix d’attaque ne permettent pas toujours de disposer de tous les conforts nécessaires à l’usage d’un véhicule.

Bons conseils

Lors de l’acquisition d’un véhicule d’occasion, veillez à bien vérifier chaque détail. Exigez un carnet d’entretien à jour pour garantir le bon état du véhicule. En cas de réparation, le vendeur doit être en mesure de vous fournir les factures relatives aux travaux réalisés. Pour une voiture qui a déjà circulé pendant au moins 4 ans, un certificat de contrôle technique délivré depuis moins de 6 mois est indispensable.

N’oubliez pas que votre voiture va vous accompagner au quotidien pendant au moins quelques années, n’hésitez donc pas à prendre le temps nécessaire pour choisir et comparer les offres avant de vous lancer dans un acte d’achat.

Conseils pratiques

5 points à vérifier lors de l’achat d’une voiture.

1. L’aspect extérieur

Le premier regard jeté sur un véhicule ne suffit pas pour prendre une décision, surtout sans l’aide d’un spécialiste. Il convient donc, si possible, de solliciter l’accompagnement de quelqu’un qui s’y connaît. Le moment le plus opportun pour voir le véhicule est dans la journée. Cela vous permet de mieux scruter chaque recoin au grand jour et de contrôler si la peinture est bien uniforme, s’il n’y a pas éventuellement des fissures ou des boursouflures sur la carrosserie. Une porte qui ne se ferme pas correctement, des pneus qui rendront l’âme bientôt ou d’autres détails qui peuvent révéler que la voiture est trop usée ou a été accidentée, rien ne doit échapper à votre vigilance.

2. L’aspect intérieur

Si le contrôle de l’aspect extérieur vous convainc d’aller plus loin dans votre exploration, il faudra également veiller à bien examiner l’intérieur du véhicule. Du plancher au plafond en passant par le tapis de sol, tout doit être revu en détail. Chassez les rouilles ou les déchirures cachées sur le capitonnage des sièges, testez les différentes fonctionnalités et passez au crible tous les outils mécaniques. Ne vous gênez pas même si cela peut prendre beaucoup de temps, c’est tout à fait légitime de votre part compte tenu de l’importance de l’investissement.

3. L’état du moteur

Un problème au niveau du moteur pourra vous faire perdre beaucoup d’argent en réparation. N’hésitez donc pas à contrôler les câbles et les différents éléments qui le composent au risque de vous salir. C’est le meilleur moyen de repérer les pièces défectueuses et de vérifier l’état réel du moteur.

4. Les documents à contrôler

Les principaux documents à examiner avec soin sont la carte grise et le carnet d’entretien du véhicule. Le premier permet de vérifier qu’aucune autre transaction n’a été réalisée auparavant et que la voiture cédée est bel et bien celle du propriétaire. Le second document, quant à lui, vous aide à vous rendre compte de l’état du véhicule. Si le vendeur n’est pas très enthousiaste à vous le montrer, attention, il y a peut-être anguille sous roche.

5. L’essai

La dernière chose à faire si tout vous convient est de faire un essai. Là, le plaisir de conduire doit être freiné au profit de l’éveil des sens. Écoutez attentivement chaque bruit, du démarrage à l’arrêt, en passant par les différentes accélérations. Prenez le temps de sentir, d’expérimenter et de vivre le confort procuré par la conduite et écoutez votre raison avant votre cœur pour ne pas décevoir votre portefeuille.

Si tout vous semble satisfaisant, prenez encore un temps de réflexion, ce n’est jamais de trop ! Peut-être que d’autres points susciteront encore votre curiosité ou d’autres questions viendront plus tard hanter votre esprit. Dans tous les cas, le résultat de votre examen doit pouvoir vous aider à mieux négocier le prix et à faire le maximum d’économies possible.

Check list

Les dernières étapes avant l’achat.

Quel modèle choisir ?

Au niveau des modèles, il est conseillé de jeter son dévolu sur un modèle en parfaite harmonie avec l’usage souhaité. Les marques et les modèles les plus populaires peuvent devenir une tendance au moment de l’achat et leur côte risque d’augmenter. Si c’est le modèle que vous désirez avoir, il convient peut-être d’attendre un peu que cet engouement s’émousse pour bénéficier d’un meilleur rapport qualité/prix ou plutôt se tourner vers les bonnes occasions.

Une autre astuce consiste également à voir du côté des marques les moins connues, mais qui proposent de bons modèles. Cette option peut vous réserver d’excellentes surprises.

Pour les voitures d’occasion, prévoyez un check liste des questions à poser au vendeur. En effet, une fois sur place, vous risquez d’oublier certaines choses qui se révèlent importantes. Ne passez surtout pas à côté d’un échappement percé, d’une fuite d’huile ou d’une mauvaise jointure parce que la couleur vous a tout de suite plu ou que le vendeur vous promet de faire un prix. Tout doit être contrôlé de façon systématique.

À l’essai

Au moment de l’essai, voici quelques conseils utiles :

Une batterie encore en bon état doit pouvoir démarrer le moteur même lorsque les phares sont allumés. Dans le cas contraire, il faudra vérifier qu’il n’y a aucun problème au niveau de la batterie et des autres pièces comme l’allumage ou le carburateur.

Pendant le test, pensez à vérifier les différents témoins et indications de charge de batterie ou de pression d’huile. Aidez-vous d’un professionnel en cas de doute, car il saura mieux vous conseiller sur la meilleure décision à prendre.

Les pièges du moteur

Le moteur mérite toute votre attention avant l’achat. Pour mieux juger le bruit qu’il émet, descendez de la voiture lorsqu’il est en train de chauffer et soyez à l’écoute du moindre sifflement. Si un souffle se fait entendre sous le véhicule et que son volume augmente lorsque vous bouchez l’orifice d’échappement, l’explication pourrait provenir d’une fuite dans le système d’échappement.

Dans le cas où de la fumée de couleur bleue se dégage et persiste lorsqu’on donne des coups d’accélérateur, il se peut qu’il y ait un problème au niveau du moteur.

De même, l’émission de bruit provenant du moteur lorsque le capot est ouvert est loin d’être normale si elle dépasse le simple cliquetis pour un moteur à soupapes. Pour un modèle à arbre à cames en tête, le silence est de rigueur. Un cliquetis même aigu, au moment de ralentir, peut également être considéré comme normal sauf en cas de persistance. 

Ca y est ! Vous vous êtes décidés pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion ? Notre société vous guide pour vous obtenir le financement qui correspond à votre demande : découvrez maintenant notre crédit auto sur cette page



* Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

* Conditions d’un prêt à tempérament régi sous la Loi du « Livre VII du Code du Droit Economique » (Loi du 19/04/2014) relative au Crédit à la Consommation (LCC) réservée aux particuliers. Le taux affiché sur notre simulateur est uniquement valable sur base de deux emprunteurs propriétaires d’un bien immobilier, n’ayant aucun crédit en cours renseigné à la Banque Nationale de Belgique au moment de l’introduction de la demande de crédit et dont les revenus saisissables pour chacun s’élèvent à un montant de 1.900 EUR NET minimum. Si vous n’êtes pas dans ces conditions, le taux annuel effectif global appliqué variera entre 6,95% et 13,50% en fonction du type du crédit envisagé et de la finalité du crédit. La durée de 180 mois est uniquement appliquée lorsque le prêt à tempérament dispose d’une inscription (garantie) hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre demande de crédit et d’accord mutuel. Ce calcul est effectué à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Collecte des informations et respect de la vie privée.