Simulation crédit funéraille en ligne

1Sélectionnez le montant de votre prêt :
2Choisissez votre mensualité :

Votre demande de crédit funéraille

  • Mensualité :
  • Montant :
  • Durée :
  • Taeg :
  • Coût Total :

Je prépare mes funérailles

Même si vous êtes confiant en l’avenir, il n’est jamais superflu de penser à organiser votre fin de vie dès à présent afin de préserver vos proches de toutes les difficultés financières et administratives auxquelles ils peuvent être confrontés.

Si vous pouvez planifier votre retraite en optant pour une formule de retraite complémentaire, si vous envisagez le futur de votre conjoint et de vos enfants en rédigeant un testament, pourquoi ne pas programmer vos funérailles ? Cela dispense vos proches des soucis d’ordre organisationnels et matériels.

Ces quelques conseils et astuces vous permettent de partir en paix et de faciliter la vie de ceux qui vous sont chers.

J’organise…

La famille est souvent perdue et désorientée lors du décès d’un proche, notamment si celui-ci survient brutalement. En outre, les formalités liées à cette disparition ainsi que les contraintes en termes de temps et d’argent peuvent leur peser, au risque de voir les cérémonies organisées de façon précipitée. Le fait de préparer vous-même vos obsèques est la solution idéale pour épargner à vos parents des douleurs supplémentaires et leur offrir une plus grande consolation.

Le côté administratif 

Vous pouvez éviter la confusion de vos proches en consignant par écrit votre « déclaration de dernières volontés ». Dans cette lettre, vous stipulez si vous souhaitez que votre corps soit inhumé ou incinéré. À votre mort, vos proches n’ont plus qu’à respecter vos souhaits.

Le côté organisationnel 

Il convient tout d’abord de déterminer si vous désirez être enterré ou être incinéré. En effet, le coût de l’opération ainsi qu’une grande partie de la logistique dépend de ce choix.

En moyenne, le prix des obsèques en Belgique dépasse les 6 000 € pour une inhumation et les 3 700 € pour une crémation.

Certains points comme la mise en bière, le toilettage et l’habillage du corps du défunt, son transfert vers un lieu défini jusqu’à la cérémonie, l’accueil au funérarium ou les formalités administratives font partie des prestations offertes par un service des pompes funèbres.

En cas d’inhumation :

  • le cercueil peut vous coûter entre 1 000 € à 3 500 € selon sa qualité ;
  • il faut décompter l’achat d’une concession auprès de la commune ;
  • il convient d’inclure le prix du monument funéraire qui se situe entre 1 250 € et 6 000 €, voire même 25 000 € pour un caveau en granit de grande qualité.

En cas d’incinération :

  • le cercueil vous revient entre 600 € à 1 500 € ;
  • il vous faut acheter une urne d’une valeur de 100 € à 500 € pour conserver vos cendres, ou encore confectionner un petit monument en investissant autour de 1 000 € ;
  • il faudra également prévoir une taxe de crémation d’environ 500 €.

Vous devez ajouter à ces montants la nécrologie dans le journal qui oscille entre 150 € et 1 200 €, les faireparts d’une valeur de 175 € à 250 € selon leur nombre et les fleurs mortuaires dont le prix varie entre 50 € et 250 €. En outre, la réception après obsèques constitue des dépenses supplémentaires, à raison de 12 € environ par personne, ainsi que la cérémonie religieuse qui coûte près de 250 €

Conseils pratiques

  • S’adresser à une entreprise de pompes funèbres constitue la solution la plus simple si vous souhaitez éviter d’occasionner des soucis à votre famille. Celle-ci possède l’expérience nécessaire et le savoir-faire indispensable pour mener à bien tout l’ordonnancement des funérailles, d’amont en aval.
  • Vous pouvez tout planifier de votre vivant en souscrivant une assurance obsèquesauprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurances. Ce système a pour double avantage de soulager financièrement vos proches dans l’organisation de vos funérailles tout en garantissant le déroulement de la cérémonie selon vos volontés. En outre, c’est l’entreprise de pompes funèbres qui se charge de toutes les formalités administratives liées au décès comme la déclaration du décès aux services communaux.

Cette solution se présente sous deux formes :

– Le contrat capital où vous constituez une épargne qui servira à payer les dépenses consacrées à vos funérailles. Dès l’annonce de votre mort, la banque ou la compagnie  d’assurances où vous avez souscrit le contrat verse à la société de pompes funèbres la somme convenue afin de préparer les obsèques selon les modalités que vous avez préalablement choisies.

– Le règlement à l’avance des frais concernant vos funérailles représente la seconde option. La compagnie de pompes funèbres établit un devis où sont détaillés tous les services qu’elle va offrir pour vos obsèques. Cette estimation sert de base pour le contrat d’assurance obsèques. Le moment venu, l’entreprise prestataire se voit chargée de toute l’organisation des funérailles.

  • Il convient de noter que le paiement des primes dans ces deux types de contrat peut se faire en une seule fois ou en plusieurs versements s’étalant parfois jusqu’à 10 ou 15 ans.
  • L’inconvénient de cette formule provient de l’augmentation des prix pratiqués par l’entreprise des pompes funèbres entre la date de signature du contrat et celle de votre décès. Celle-ci est par conséquent obligée de réduire ses prestations ou de garder la même offre tout en réclamant un surplus à la famille. Pour y remédier, certaines compagnies de pompes funèbres proposent une revalorisation annuelle du montant de leur devis, sans que la quote-part ne soit majorée. D’autres préfèrent vous demander le versement d’une certaine somme au-delà des cotisations qui servira à combler la différence entre le capital et les tarifs appliqués en cas de besoin

Check list

  • Comparez les offres d’assurances obsèques des différentes compagnies d’assurances et les banques pour déterminer celle qui vous convient le mieux.
  • Demandez un devis auprès de plusieurs entreprises de pompes funèbres à propos des prestations que vous exigez.
  • Étudiez les solutions qu’elles apportent pour une éventuelle moins-value entre le capital constitué et les prix en vigueur lors de votre décès.
  • Demandez l’avis de vos amis et de vos proches avant de souscrire une telle assurance.
  • Informez votre famille de l’existence d’un contrat d’assurance obsèques ainsi que la banque ou la compagnie d’assurances à contacter si vous décédez.


* Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

* Conditions d’un prêt à tempérament régi sous la Loi du « Livre VII du Code du Droit Economique » (Loi du 19/04/2014) relative au Crédit à la Consommation (LCC) réservée aux particuliers. Le taux affiché sur notre simulateur est uniquement valable sur base de deux emprunteurs propriétaires d’un bien immobilier, n’ayant aucun crédit en cours renseigné à la Banque Nationale de Belgique au moment de l’introduction de la demande de crédit et dont les revenus saisissables pour chacun s’élèvent à un montant de 1.900 EUR NET minimum. Si vous n’êtes pas dans ces conditions, le taux annuel effectif global appliqué variera entre 6,95% et 13,50% en fonction du type du crédit envisagé et de la finalité du crédit. La durée de 180 mois est uniquement appliquée lorsque le prêt à tempérament dispose d’une inscription (garantie) hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre demande de crédit et d’accord mutuel. Ce calcul est effectué à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Collecte des informations et respect de la vie privée.