Les beaux jours sont là et avec eux l’envie certainement de rénover et de faire des travaux dans votre maison. Profitez-en pour apporter davantage de confort à toute votre famille. Pourquoi ne pas installer une véranda dans votre jardin, ou transformer votre jardin ? L’aménagement de votre grenier pour ajouter un espace de vie plus au calme dans votre maison. Changer les châssis ou placer du double vitrage pour faire des économies sur votre facture de consommation de mazout…

Qui peut faire un prêt travaux ?

Seuls les propriétaires peuvent faire un prêt travaux. Un locataire ne peut souscrire un crédit dans les conditions préférentielles du crédit travaux. Il devra souscrire un prêt à tempérament classique.

Quelles sont les conditions pour faire un prêt travaux ?

  • Etre propriétaire de son habitation ;
  • Fournir le devis signé par les deux parties (l’entrepreneur et le propriétaire) ;
  • A défaut de devis, fournir la facture des travaux ;
  • Le devis doit couvrir au moins 80% du montant des sommes empruntées ;
  • Carte d’identité ;
  • Trois dernières fiches de salaire ;
  • Extraits de banque sur lequel est versé le salaire ;
  • Titre de propriété de la maison ;
  • Emprunt au deux noms pour les personnes mariées.

Existe-t-il une limite maximale d’emprunt ?

Non, tout dépendra de votre capacité contributive.

Prêt à tempérament ou Crédit hypothécaire ?

En matière de prêt travaux, il s’agit d’une question importante qui nous est souvent posée : quelle est la formule la plus intéressante : le prêt à tempérament ou le crédit hypothécaire ?

En général le prêt à tempérament sera la formule gagnante. En effet, le crédit hypothécaire entraîne cependant des frais et même si les taux sont moins élevés en crédit hypothécaire (3,5%), les frais encourus par le crédit hypothécaire feront perdre cet avantage. Les taux en prêt à tempérament avoisine les 7 %, ce n’est donc que si vous comptez emprunter un montant très élevé (plus de 50.000 €) que le crédit hypothécaire deviendra intéressant.

Le crédit hypothécaire sera la solution pour le candidat emprunteur qui ne peut offrir d’autres garanties suffisantes (par exemple si le montant du salaire est trop faible ou s’il y a déjà d’autres crédits en cours).

Les frais de crédit hypothécaire sont-ils importants ?

Lors de l’achat de votre maison, l’établissement financier constituera une garantie hypothécaire. Cette garantie entraînera des frais de quatre ordres : frais d’actes d’emprunt, frais notariés, taxe d’inscription à l’administration de l’enregistrement et TVA.

Lorsque votre crédit hypothécaire initial est déjà bien remboursé, vous avez la possibilité de souscrire à nouveau un crédit hypothécaire pour effectuer des travaux. Dans ce cas, les frais seront moindres. Ils ne seront plus que de deux ordres : frais d’acte d’emprunt et frais notariés.

Ainsi, pour connaître exactement laquelle des deux formules est la plus intéressante pour vous,  il faudra demander à l’un de nos courtiers d’analyser votre dossier. Disons qu’en dessous de 25.000 € et sauf à n’avoir vraiment pas d’autre solution, il vous faudra privilégier le prêt à tempérament.

Et n’oubliez pas….

En rythme où s’épuisent les matières premières et compte tenu de l’augmentation frénétique des prix de l’énergie, effectuer des travaux d’isolation par exemple signifie réduire vos factures d’énergie. Il en va de même lorsque vous vous achetez un réfrigérateur ou un lave vaisselle de la gamme supérieure qui consommera nettement moins d’électricité. A terme, vous serez gagnant et participerez à l’effort écologique.

Contactez-nous :