En Belgique, la plupart des sociétés sont des PME, c’est-à-dire des Petites et Moyennes Entreprises. Lorsqu’elles souffrent de difficultés de trésoreries, il n’est pas rare qu’une demande d’octroi de crédit,  sur une durée courte et déterminée, s’impose afin de pallier au manque de liquidité momentané. Malheureusement, la souscription d’un tel emprunt est refusée par bon nombre de banques et de courtiers.

Mise au point sur ce sujet.

Une PME peut-elle souscrire un emprunt ?

Une PME a le droit, en toute légalité, d’obtenir un prêt. Rien ne l’empêche donc d’effectuer les démarches nécessaires. Cependant, rares sont les organismes bancaires ou de crédit consentant à l’attribution d’un emprunt à ce type d’entreprises. La situation financière de la PME est bien souvent en cause.  En effet, la variation des résultats de l’activité commerciale ainsi que l’instabilité des revenus de la firme empêchent les sociétés allouant les prêts de se faire une idée globale de l’état du travail de la PME.

Quelles sont les difficultés propres aux PME ?

Bien souvent, l’activité d’une PME fonctionne à merveille. En revanche, il n’est pas rare qu’elle manque temporairement de liquidités. Le délai d’un mois est donc dépassé pour le paiement des factures et se prolonge parfois jusqu’à trois mois. Ce phénomène entraine alors une suite de difficultés. Ainsi, la société se voit dans l’obligation d’effectuer une demande d’emprunt afin de remédier aux divers problèmes rencontrés.

Comment résoudre ces difficultés ?

Sachant qu’il est impossible de souscrire un crédit en tant que personne morale (c’est-à-dire, en tant que société), une autre solution est alors envisageable : demander l’allocation du prêt en tant que personne physique. Dès lors, l’emprunt est effectué par les gérants ou administrateurs de l’entreprise. Néanmoins, ceux-ci ne sont pas, dans la majorité des cas, des employés mais bien des actionnaires et aussi des indépendants. En conséquence, quelques difficultés contrarieront l’affectation du crédit.

Qu’en est-il du crédit pour les indépendants ?

Tout comme pour une PME, une personne indépendante est autorisée, légalement, à obtenir un prêt. Conclure un crédit est toutefois compliqué. En effet, l’instabilité de ses revenus ainsi que la variation de sa situation financière entrainent de nombreuses difficultés pour cette personne comme la non-visibilité de son état de travail par le courtier en crédit. En outre, le délai du paiement de ses factures oscille également entre un et trois mois.

Chez CPE, il est pourtant possible de souscrire un crédit en tant d’indépendant car notre personnel comprend une spécialiste dans ce domaine. Cependant, seuls les crédits hypothécaires sont accordés aux indépendants grâce à la garantie apportée par l’hypothèque. Pour se faire, l’indépendant est obligé d’être  propriétaire d’un bien libre de toute charge ou d’être codébiteur avec une personne possédant ce type de bien.

Contactez-nous :