Nul ne peut prédire avec exactitude la hausse ou la baisse des taux d’intérêt. La seule certitude est qu’en cette année 2015, il est bon d’acheter, de faire construire ou tout simplement de renégocier son prêt hypothécaire. Taux fixe ou variable ? Sur 20 ou 30 ans ? Avec des fonds propres ou avec une caution ? Nous vous informons sur les trucs et astuces pour obtenir un crédit hypothécaire auprès de votre organisme financier.

Principe du prêt hypothécaire

L’obtention d’un crédit hypothécaire dépendra de deux conditions sine qua non. D’une part, la quotité entre la valeur du bien et le montant à emprunter qui ne pourra excéder 80%. Cette différence représentera l’apport de fonds propres. D’autre part, le rapport entre les charges et le revenu de votre ménage qui doit être en moyenne de 33%. Partant, le montant de votre mensualité ne pourra excéder un tiers de vos revenus mensuels.

Le profil idéal

Chaque prêteur possède sa politique propre en matière d’octroi de crédits. Cependant, un couple qui dispose d’une sécurité d’emploi, c’est-à-dire dont les deux bénéficient d’un contrat à durée indéterminée et de minimum 20% de fonds propres, aura moins de difficultés pour l’obtention de son prêt. Le fait de bénéficier d’une sûreté personnelle est également un élément non négligeable qui sera pris en compte, tout comme l’inexistence de crédits en cours.

Le meilleur taux d’intérêt

Si les taux actuels sont attractifs, sachez que ces taux bas vont parfois de pair avec des prix élevés pour les terrains et les habitations. Veillez donc à faire une analyse poussée du marché immobilier avant de vous engager et à consulter plusieurs organismes financiers pour faire jouer la concurrence. L’occasion vous est donnée de mettre en avant votre flair commercial et votre sens de la négociation. Vous pouvez bien entendu préférer recourir aux services d’un courtier (www.cpe-credit.com).

Si la formule du taux fixe vous permet de connaître par avance le montant de votre mensualité tout au long de votre prêt, le taux variable est susceptible de vous réserver des surprises. Ceci est une question de choix personnel et de culture financière, sachant que si votre capacité de remboursement est bonne, le risque de la formule variable est fortement atténué.

Notez toutefois qu’une formule mixte qui allie taux fixe et taux variable demeure également envisageable. Ne négligez pas les produits accessoires, comme une assurance solde restant dû, qui peuvent s’avérer opportuns en cas de décès, d’incapacité de travail ou d’invalidité.

Difficultés de remboursement

Trois solutions s’ouvrent à vous : la renégociation de la réduction du taux initial, la suspension temporaire du remboursement du capital ou l’allongement de la durée du crédit.

Ce que vous offre le CPE

Au CPE, nous vous proposons les meilleures conditions du marché avec des taux préférentiels à partir de 2,10 %. Venez découvrir en priorité nos solutions crédits hypothécaires afin de financer la maison de vos rêves ou de réaliser vos travaux de rénovation.

Contactez-nous :