Le marché du crédit hypothécaire est un indice révélateur de la santé de l’économie en Belgique. En effet, les belges considérent toujours que l’investissement immobilier est prépondérant dans l’affectation des dépenses de leur budget. Aussi, une augmentation ou au contraire une contraction soit du nombre des contrats soit des montants empruntés a une valeur réelle en terme d’analyse micro-économique sur les marchés belges.

Le marché du crédit hypothécaire est stable

Le nombre de contrats de crédit hypothécaire conclus sur la période juillet-septembre est un peu moins élevé qu’au trimestre précédent mais le montant global des fonds empruntés s’est maintenu aux alentours des 5 milliards d’euro.

Les dernières statistiques publiées par l’Union professionnelle du crédit (UPC) montrent que 46.000 contrats de crédit hypothécaire ont été signés soit 2.000 de mois que le trimestre précédent. La baisse du nombre des contrats est quasi essentiellement due à la diminution observée au niveau des crédits de rénovation (-1.700).

Sur un an, nous notons quand même une contraction de 9% du nombre de contrats et de 8% en terme de montants empruntés.

Le montant moyen emprunté est stable. Pour l’achat d’un logement la moyenne s’établit à 135.000 € soit un statu quo par rapport au trimestre précédent.

A noter encore que 78% des emprunteurs ont opté pour un taux fixe au troisième trimestre.

On peut donc en conclure que d’une manière générale, l’économie ne régresse plus mais ne croît pas non plus.

Contactez-nous :