Lorsque vous envisagez un financement voiture, il convient de se demander si vous souhaitez financer tout ou partie de l’acquisition de votre nouveau véhicule. Le financement partiel voiture est mieux connu sous l’appellation financement avec valeur résiduelle en fin  de contrat. Ce choix aura des incidentes que nous analysons brièvement ci-après.

?Le financement voiture avec valeur résiduelle concerne-t-il les véhicules d’occasion ?

En principe non car la valeur résiduelle est payée en terme de contrat après 4 ou 5 ans. Ce paiement exclut donc qu’il puisse s’agir d’un véhicule d’occasion qui a déjà perdu de sa valeur marchande après quelques années.

Simulez votre crédit auto en ligne

En quoi consiste le financement avec valeur résiduelle ?

Le financement avec valeur résiduelle est donc un financement partiel du prix de la voiture. Ainsi, l’emprunteur n’emprunte-t-il que 60 % de la valeur de la voiture et en fin de contrat, il devra payer la valeur résiduelle, le solde donc, en une seule fois. En général, la valeur résiduelle est fixée à 40 % de la valeur du prix d’acquisition de la voiture.

Quelle est la formule la plus intéressante : emprunter la totalité ou emprunter avec valeur résiduelle ?

C’est une question que beaucoup de personnes nous posent mais la question en réalité ne se pose pas en ces termes. Il est bien évident que celui qui emprunte la totalité de la valeur d’un véhicule de 45.000 € à rembourser en 5 ans, paiera une mensualité plus importante que celui qui pour le même véhicule emprunte 27.000 € avec une valeur résiduelle au terme de contrat de 18.000 € (soit 40 % de 45.000 €). Ce dernier aura une mensualité plus faible pendant 5 ans mais il devra payer à la fin du contrat en une seule fois, la valeur résiduelle de 18.000 €. Or, tout le monde n’est pas à même de payer 18.000 € en une seule fois.

Qui a donc intérêt à souscrire un financement auto avec valeur résiduelle ?

Le financement voiture avec valeur résiduelle convient à merveille à l’emprunteur qui revend son véhicule au terme de son contrat de crédit après 4 ou 5 ans c’est-à-dire à celui qui change de véhicule tous les 4 ou 5 ans. En effet, dans ce cas, cet emprunteur ne financera que 60% de la valeur du véhicule pendant la durée de vie de son contrat de crédit et donc sa mensualité sera plus faible que s’il avait emprunté la totalité de la valeur du véhicule et à la fin, il revend le véhicule à un tiers ou à un garage et rembourse alors la valeur résiduelle de 40 %. On comprend dès lors pourquoi, cette formule convient parfaitement à l’acquisition d’un véhicule neuf et de qualité qui gardera une bonne valeur de revente résiduelle après 4 ou 5 ans.

A contrario, celui qui entend garder son véhicule plus de 5 ans a beaucoup plus intérêt à financer le prix total de la valeur du véhicule.
Simulez votre crédit auto en ligne

Vous souhaitez prendre une voiture de société en leasing. Dans ce cas, vous avez le choix entre le leasing opérationnel et le leasing financier. Attention, ces deux formules ne s’adressent qu’aux sociétés, aux indépendants ou aux titulaires de professions libérales, jamais à des particuliers. Une comparaison.

Le Leasing financier

Dans le cas du leasing financier, vous louez la voiture pendant une période déterminée à la société de leasing. Le contrat n’inclut pas le suivi opérationnel – pensez à l’assurance, aux entretiens, aux éventuelles réparations et aux pneus. Vous devrez donc le prendre en charge. Au terme du contrat, une option d’achat est prévue : elle vous donne le droit (mais pas l’obligation) de racheter la voiture à une valeur résiduelle donnée. Ainsi, pendant la durée du contrat, vous n’êtes pas propriétaire de la voiture, vous ne le devenez que lorsque la valeur résiduelle est payée. Dans ce cas, vous devrez procéder à une nouvelle immatriculation de la voiture et payer une nouvelle taxe de mise en circulation.

Notons également que le leasing financier n’est pas limité aux financements de voiture. A vrai dire, le contrat de leasing financier se définit comme un contrat de location d’un bien mobilier ou immobilier conclu entre une banque et son client et qui est assorti au terme des remboursements de mensualités d’une option d’achat, laquelle n’est toutefois pas obligatoire. On pense, par exemple, à une P.M.E. qui recourait au leasing financier pour assurer le financement de ses ordinateurs, de son imprimante, etc…

Leasing opérationnel

Dans le cas du leasing opérationnel, vous bénéficiez, parallèlement à la location de la voiture, de toute une série de services complémentaires : intérêts, taxes, frais d’entretien, réparations éventuelles, assurances, amortissements… La société de leasing assume donc la totalité de la gestion et de l’administration de la voiture. Il n’est plus nécessaire de conserver les factures de garage et les tickets de la station-service, ce qui facilite la déduction fiscale des frais automobiles.

Le leasing opérationnel est donc une formule ” all-in ” : carburant, assistance technique et voiture de remplacement sont souvent inclus dans le contrat. Les mauvaises surprises, comme des réparations inattendues, sont en principe exclues : vous connaissez à l’avance les montants périodiques exacts à payer. En bref : la maîtrise des risques et des coûts y est centrale.

En matière de leasing opérationnel, vous recevez chaque mois une facture qui reprend l’ensemble des services compris dans votre leasing. Vous n’êtes pas propriétaire de la voiture et vous ne pouvez pas le devenir. En fin de contrat, vous devez changer de voiture.

Pour calculer le financement de l’acquisition d’une voiture neuve, le moyen le plus simple est de recourir à un simulateur. Sur le site de CPE, vous disposez d’un outil performant qui vous permet en quelques clics de connaître le montant de vos mensualités.

Cette solution offre la possibilité d’envoyer rapidement votre demande de crédit pour étude et traitement. Bien entendu, seule votre signature sur un contrat de prêt marque votre engagement.

Utilisation du simulateur du site de CPE

Le simulateur proposé par CPE est facile à utiliser, car il suffit de remplir les champs marqués par un astérisque. Vous pouvez laisser les autres champs en blanc. En cas de besoin, un courtier de CPE vous contactera pour obtenir des renseignements complémentaires.

La première étape pour l’utilisation du simulateur concerne les caractéristiques du crédit sollicité. Pour le cas d’un véhicule neuf, il faut choisir l’option « véhicules » puis « voiture neuve ». Vous devez ensuite préciser le prix de la voiture et sélectionner soit le montant des mensualités soit la durée du crédit qui vous convient. La deuxième page se rapporte aux renseignements vous concernant. Dans le cas où vous empruntez avec une autre personne, les informations personnelles intéressant le co-emprunteur doivent également être saisies.

Sur la troisième page, vous donnez les caractéristiques du véhicule. Vous passez ensuite à la quatrième page dédiée à recevoir vos coordonnées. Il vous reste à compléter la cinquième page relative à votre situation professionnelle avant d’arriver à la dernière page qui inventorie les informations financières vous concernant.

Choisir un crédit selon le type de voiture

En général, un prêt automobile se rembourse entre 12 et 84 mois. En Belgique, les organismes de crédit tiennent compte de l’âge du véhicule à acquérir pour fixer leur taux d’intérêt. Jusqu’à 2 ans d’âge, l’automobile est considérée comme neuve et bénéficie par conséquent d’un taux plus avantageux qu’un véhicule d’occasion.

Notez également que vous pouvez opter pour un financement auto avec valeur résiduelle. Ce type de crédit est avantageux si vous désirez revendre votre véhicule quand votre crédit sera terminé.

Rouler « vert », c’est réduire le rejet de C0² produit par son véhicule dans l’atmosphère tout en diminuant de façon conséquente la consommation de carburant. La voiture hybride constitue une alternative intéressante pour atteindre cet objectif. Quel crédit pour l’achat d’un véhicule hybride ?

Diverses mesures incitatives sont prises aussi bien au niveau de l’État fédéral que de chaque Région pour encourager les automobilistes belges à choisir ce type de véhicule. Quelles sont ces primes et déductions ? Suivez le guide.

Simulez votre prêt auto en ligne

L’écobonus de la région de Wallonie

Une récente enquête effectuée par le revendeur d’automobiles Cardoen indique que seuls 2,6 % des Belges projettent d’acquérir une voiture hybride. Pour les encourager, la région de Wallonie offre une prime écobonus de 2 500 euros pour les véhicules immatriculés depuis le 1er janvier 2013 dont le taux d’émission de CO² se situe entre 0 et 20 g/km.
Voiture hybride et fiscalité
Pour un taux compris entre 21 et 40 g/km, cette prime est de 2 000 euros. Entre 41 et 50 g/km, elle descend à 1 500 euros, puis à 500 euros pour un rejet de C0² qui oscille entre 51 et 60 g/km. Enfin, si la voiture émet entre 61 et 70 g/km de CO², la prime est réduite à seulement 250 euros. Ce bonus concerne les véhicules hybrides dont le prix au catalogue ne dépasse pas les 30 000 euros.

Le point sur les déductions fiscales

Si l’émission de CO² au km ne dépasse pas le 105g, l’automobiliste belge bénéficie d’une réduction d’impôt équivalent à 15 % du prix d’achat de la voiture, montant plafonné à 3 280 euros. Au contraire, si le taux de rejet est compris entre 105 et 115 g/km, la baisse d’impôt est de 3 % du prix d’achat, avec une limite fixée à 615 euros.

Cette diminution d’impôt intervient directement au moment de l’acquisition puisqu’elle est déduite du montant à payer par l’automobiliste.

Enfin, les entreprises bénéficient d’une réduction fiscale de 90 % si elles utilisent un véhicule hybride pour le déplacement de leurs collaborateurs. Ceux-ci profitent par la même occasion d’un niveau relativement bas de leur avantage tout nature (ATN) qui est de 55 euros, et bénéficie d’un montant imposable réduit.

Simulez votre crédit auto en ligne

credit_auto_l_0.jpgLa crise qui sévit en Europe depuis 2008 n’a pas que des mauvais côtés. Depuis que les gouvernements européens se sont attaqués aux déficits publics, un panel chargé de mesures d’austérité ont été mises en place par les Etats membres pour tenter d’engranger davantage de recettes fiscales pour renflouer les caisses des Etats.

Equation difficile s’il en est : augmenter la pression fiscale sur le citoyen et tenter de maintenir son pouvoir d’achat. A ce jour, c’est un pari plutôt perdu s’il l’on se réfère à la tendance de la consommation interne en Europe. Le citoyen européen est atteint de son pouvoir d’achat et se replie sur lui-même. Résultat la consommation est en berne. Parmi, les nombreux secteurs de l’économie touchés, le marché automobile en fait terriblement les frais.

Mais est-ce une mauvaise nouvelle pour votre portefeuille ? Pas forcément…

L’Effondrement des ventes de autos neuves

En Belgique, 70% des transactions portant sur des automobiles concernent des véhicules d’occasion. Un peu plus de 12 millions de véhicules ont été vendus au sein de l’EEE en 2012, ce qui correspond à une chute globale de 8,2% par rapport à 2011. Tous les chiffres ici.

Les pays les plus touchés par cette régression sont : la France (-13,9%), l’Espagne (-13,4%) et l’Italie (-19,9%). L’Allemagne limite la chute à – 2,9% et étonnement le Royaume-Uni gagne + 3,7%.

Chez les constructeurs, c’est la curée : PSA Peugeot (-12,9%), Renault (-18,9%), Fiat (-15,8%), GM et Opel (-15,6%) ont particulièrement souffert en 2012.

D’autres marques sortent du lot : Audi progresse de 3,7%, BMW (-0,1%), Mercedes (-0,9%). Hyundai (+ 9,4%) et Kia qui s’envole à (+14,6%).

C’est le moment d’acheter votre véhicule neuf…

Pourquoi acheter un véhicule neuf plutôt qu’un véhicule d’occasion ? Le citoyen face à l’austérité achète davantage son véhicule d’occasion. On l’a dit 70% des transactions portent sur des véhicules d’occasion ! Et si ce n’était pas le bon calcul…

Voici quelques clés qui pourraient vous mener à faire une bonne affaire :

  • De très nombreuses marques de véhicules ont des stocks très importants de véhicules invendus…
  • Ces marques consentent donc des rabais sur des véhicules neufs qui peuvent atteindre près de …40% du prix de venteDes exemples ici.
  • La garantie consentie sur un véhicule neuf peut aller jusqu’à 5 ans. Vous n’avez pas de garantie sur un véhicule d’occasion acheté à un particulier…
  • Vous pouvez revendre votre véhicule après 4 ou 5 ans et en percevoir une valeur suffisante que pour payer votre valeur résiduelle et ceci et d’autant plus vrai que 70% des autres consommateurs vont rechercher un véhicule d’occasion…
  • Votre financement auto neuve est beaucoup plus intéressant qu’un prêt à tempérament pour un véhicule d’occasion…

Acheter un véhicule neuf avec valeur résiduelle

Vous pouvez acheter votre véhicule avec option d’achat de la valeur résiduelle ; dans ce cas, vous ne financez que 60% du prix de votre véhicule et après 5 ans différents choix s’ouvrent à vous :

  • Soit vous achetez la valeur résiduelle en payant cash les 40 % du solde restant dû ;
  • Soit vous revendez votre véhicule d’occasion et vous remboursez ainsi le solde restant dû.

Si vous optez pour un changement de véhicule tous les 5 ans, il vous sera conseillé d’acheter votre véhiucle avec une valeur résiduelle. Par contre, si vous souhaitez conserver votre véhicule plus longtemps, un financement auto global est plus intéressant ;

De quoi parle-t-on ? Il faut savoir que le TAEG financement véhicule neuf tourne autour de 4% alors que celui pour un véhicule d’occasion avoisine les 10 %

Un exemple vaut mieux que tous les discours…

  • Soit un véhicule neuf de luxe : valeur 35.000 € (sans compter la remise que vous pourriez négocier…). Garantie 5 ans. Vous financez en valeur résiduelle 60/40. Vous financez donc à l’achat 60% de 35.000 € = 21.000 €. Après 5 ans : il vous restera un solde de 14.000 € à payer.

Emprunt de 21.000 € en 5 ans sur TAEG de 4,99 % soit une mensualité de 395,14 et un coût total de 23.708 €.

Après 5 ans, vous revendez votre véhicule 13.000 €. Votre véhicule vous aura coûté 24.708 €  au lieu des 39.000 € (si vous aviez emprunté 35.000 € en 5 ans).

  • Admettons que vous obteniez une remise de 30% à l’achat. Prix du véhicule : 35.000  €- remise 30% soit 10.500 €. Prix d’achat 24.950 €. Vous financez 60% du véhicule soit : 14.970 €. Reste un solde après 5 ans de 9.980 €.

Emprunt de 14.970 € en 5 ans sur TAEG de 4,99 % soit une mensualité de 281,68 € et un coût total de 16.900 €.

Après 5 ans, vous revendez ce même véhicule 13.000 €. Vous véhicule vous reviendra au prix de 13.880 € (soit 16.900 € + 9.980 € – 13.000 €).

En conclusion : Vous payez votre véhicule le même prix qu’un acheteur d’occasion 5 ans après la date d’acquisition (sans compter le financement de ce véhicule d’occasion sur 13.000 € à 9,95 % en 5 ans soit coût total 15.885 €). Votre avantage dans ce cas est de 2.885 €…

Il vaut parfois la peine de prendre vos renseignements et votre calculette.

Vous êtes décidé à faire l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasionet vous souhaitez emprunter de l’argent pour financer votre achat ?

Vous trouverez sur notre site internet un outil très pratique pour vous donner une idée très précise du coût, de la durée, des taux d’intérêt de votre financement auto. Visitez notre site internet et utilisez notre simulateur de crédit auto.

Comment cela fonctionne-t-il ? Très simplement : suivez les quelques explications.

Choisissez dans votre projet : véhicules. Plusieurs possibilités s’offrent ensuite à vous : véhicule neuf, voiture d’occasion de plus de 3 ans, voiture d’occasion de moins ou égale à 3 ans.

Précisez ensuite le montant du crédit : disons 15.000 €.  Vous cliquez sur le bouton calculer.  Le simulateur vous indique alors le montant que vous devriez rembourser ainsi que la durée du crédit. Vous pouvez moduler votre demande en fonction de la durée ou de la mensualité

Dès que les montants vous satisfont, vous pouvez alors envoyer votre demande.

Le second écran vous offre un rapide aperçu de votre demande.  Remplissez ensuite le formulaire. Soyez rassurés, ce formulaire n’est que simulation qui ne vous engage à rien.

Complétez les champs obligatoires marqués d’un astérisque, et pour accélérer le traitement de votre dossier, vous pouvez compléter les autres champs. N’oubliez pas de sélectionner “J’emprunte avec une autre personne” ou “seul”. Dans ce cas, n’oubliez pas de compléter les informations du co-emprunteur. Une fois les champs obligatoires remplis, vous cliquez sur la page suivante. En cas d’oubli, le champ à compléter sera souligné en rouge.

Une troisième page s’ouvre. Vous remarquez qu’aucun champs n’est obligatoire, libre à vous de les remplir. Remplissez le montant du crédit et ou de l’acompte par exemple.

L’écran suivant concerne votre adresse.  Certains champs sont obligatoires, vous les remplissez.  Vous passez ensuite à la page suivante.

Complétez maintenant les champs obligatoires relatifs à votre situation professionnelle et cliquez ensuite sur page suivante. Au niveau de vos données financières, seul un champ est obligatoire.

Vous pouvez ensuite envoyer votre demande et ce n’est qu’à ce moment qu’elle sera traitée. Soyez rassurés : vous ne serez engages qu’après signature de votre contrat de crédit, et pas avant ! En cas de difficultés, appelez-nous, nous compléterons votre demande ensemble.

Le prochain salon de l’auto 2022 se déroulera du 14 au 23 janvier 2019 à Bruxelles Expo.

Le salon sera ouvert du vendredi 14 au dimanche 23 de 10h à 19h00 et des nocturnes jusqu’à 22 heures se tiendront le lundi et vendredi.

Une biker parade aura également lieu de 18 janvier !

Simulez votre prêt auto en ligne

A cette occasion, profitez de nos taux d’intérêts réduits à 3,49 % pendant toute la durée du salon de l’auto !

Quelques petites informations pratiques avec le CPE pour vous mettre l’eau à la bouche en attendant l’ouverture des portes.

Quelques informations pratiques

Le Brussels Expo est situé Place de Belgique / Avenue de Miramar à 1020 Bruxelles. Le prix d’entrée pour les adultes est de 13 €. Pour les enfants de 6 à 12 ans, il est réduit à 7 € et l’accès est totalement gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. OFFRE PROMO: la carte d’accès pour un groupe de 10 personnes ne coûte que 80 € (Cette carte n’est toutefois pas valable les week-ends). Les tickets on line seront accessibles via le site internet à partir de la mi-décembre.

Le salon n’est pas réservé qu’aux voitures et autos, vous y trouverez également des palais qui exposent les breaks, les berlines, les utilitaires légers, les coupés, l’aviation légère, les vélos etc…de quoi faire rêver les grands et les petits ..plus d’informations ici sur les différents Palais.

Acheter votre voiture neuve à crédit sans souci

Si vous comptez acheter votre nouveau véhicule à crédit au salon de l’auto, il n’est pas nécessaire de nous contacter préalablement. Aucune démarche administrative n’est requise avant d’avoir signé votre bon de commande.

Vous visitez le salon de l’auto et vous trouvez le véhicule qui vous convient. Après avoir négocié avec les vendeurs, vous vous décidez à signer un bon de commande.

Il vous suffira ensuite de nous faire parvenir ce bon de commande pour que nous ouvrions ensemble votre demande de financement auto.

Pourquoi acheter mon véhicule neuf au salon de l’auto 2019 ?

A l’occasion du salon de l’auto, les nombreux concessionnaires et marques de véhicule pratiquent des rabais sur le prix d’achat catalogue qui peuvent atteindre 20%. Il est d’ailleurs parfois inutile de vous rendre au salon de l’auto en tant que tel, si vous avez déjà en tête le véhicule que vous voudriez acheter. Rendez-vous directement chez votre concessionnaire local qui pratiquera les conditions salon pendant toute la durée du salon de l’auto.

TAEG voiture neuve pendant le salon de l’auto

Notre TAEG voiture neuve habituel est compris dans une fourchette allant de 4,10 à 6% selon la qualité de votre dossier.

Exceptionnellement, pendant toute la durée du salon, nous réduisons le TAEG d’entrée à 3,49 % ! Pour déterminer le coût de votre financement voiture neuve, rendez-vous sur notre site internet, notre simulateur de crédit vous sera d’une aide précieuse.

Conditions d’octroi d’un financement voiture moto neuve

Pour ouvrir votre demande de crédit, nous vous demandons de nous transmettre :

  • Une copie du bon de commande de votre nouveau véhicule ;
  • Une copie de votre carte d’identité ;
  • Vos trois dernières fiches de salaire.

Vous nous transmettrez une copie de la facture d’achat lors de la livraison de votre auto neuve.

Vous obtiendrez une réponse à votre demande de financement auto dans les 24 heures de l’introduction de votre dossier.
Simulez votre prêt auto en ligne

Exécution de votre contrat de financement auto

Vous avez la possibilité de choisir le moment auquel vous souhaitez commencer vos paiements mensuels :

  • Soit le mois suivant l’acceptation de la signature de votre contrat de financement auto ;
  • Soit le mois suivant la livraison de votre véhicule neuf (il est parfois nécessaire d’attendre trois mois avant de recevoir la livraison de son nouveau véhicule).

Dream cars

Petite astuce : visitez le Palais réservé aux dream cars : vous y verrez exposés 50 véhicules de rêve…les petits et les grands enfants adorent… !

Un véhicule dont l’acquisition a été financée par un crédit peut dans certains cas faire l’objet d’une vente, même si le remboursement ne touche pas encore à son terme. Il existe un certain nombre d’étapes à respecter ainsi que des conditions à remplir afin de pouvoir réaliser une telle opération. Vous voulez revendre une voiture ?

De la nature du prêt aux différentes clauses spécifiées dans le contrat de crédit, tout doit être pris en considération avant la cession éventuelle d’une voiture encore sous crédit.

Simulez votre prêt revendre une voiture

Les contraintes liées à la nature du prêt

La nature du prêt conditionne la possibilité de revente d’une voiture financée par un crédit. En effet, si l’emprunteur a acheté le véhicule par un crédit non affecté, l’organisme prêteur ne demande aucune justification quant à la destination du capital octroyé. Il s’agit notamment de prêt personnel ou de crédit à la consommation. Dans ce cas, l’emprunteur dispose du véhicule comme bon lui semble, même si l’établissement de crédit a contribué partiellement ou totalement à son acquisition.

Revendre son véhicule ?

Si au contraire, le financement de l’acquisition de la voiture a été réalisé par le biais d’un crédit automobile, la vente n’est pas toujours permise. Selon l’organisme de crédit, ce prêt affecté peut s’accompagner de la mise en gage du véhicule. Il est dans ce cas impossible de vendre la voiture tant que le remboursement du crédit n’est pas effectué puisque légalement, c’est l’établissement prêteur qui en est le propriétaire. Il est toutefois possible de négocier avec sa banque si le produit de la vente de la voiture contribue au remboursement de l’emprunt.

Les clauses du contrat de prêt

Il est important de bien relire son contrat de prêt avant d’envisager de revendre un véhicule acheté par le concours d’un établissement de crédit et dont le remboursement est encore en cours. En effet, certaines clauses peuvent stipuler que l’emprunteur ne peut en aucun cas vendre le véhicule, objet du prêt, sans l’accord de l’organisme de prêt. Il est essentiel dans ce cas de contacter celui-ci pour solliciter son accord.

En outre, il est toujours intéressant de voir les modalités prévues dans le contrat de prêt concernant la propriété du véhicule. Si le document atteste que la voiture reste la propriété de l’établissement prêteur jusqu’à l’extinction totale de l’emprunt, il est déconseillé de procéder à sa vente sous peine de risquer d’enfreindre la loi pour détournement de gages.

Les offres du marché du crédit visent à répondre de manière toujours plus satisfaisante aux besoins des consommateurs et à leurs capacités de remboursement. Il en découle toute une multitude de possibilités en terme de mensualité idéal pour un crédit auto.

Concernant le crédit auto, le montant et le nombre de mensualités à payer par l’emprunteur dépendent étroitement du type de crédit, de sa durée, du taux d’intérêt et de la hauteur de l’apport personnel.

Une mensualité adaptée à chaque objectif

Même si la durée d’un crédit auto varie entre un an à 7 ans, le nombre de mensualités idéal se situe entre 24 mois et 60 mois à quelques exceptions près.

Un travailleur indépendant cherche la plupart du temps à acheter une voiture qu’il pourra utiliser aussi bien pour ses activités professionnelles que pour un usage personnel. Les banques tiennent compte de cette utilisation et de la situation de l’indépendant dans leur offre de crédit afin de l’adapter au mieux aux possibilités de remboursement de l’emprunteur.

La particularité des indépendants est de disposer de revenus assez variables, il faudra donc miser sur un nombre moyen de mensualités et tenir compte de ce changement dans le calcul du montant des revenus. Il ne faut pas oublier qu’étant indépendant, vous pouvez bénéficier de déductions fiscales pour l’achat et l’utilisation d’une voiture pour vos déplacements professionnels.

De l’autre côté, un particulier qui souhaite acheter une voiture par le biais d’un crédit bancaire peut miser sur des revenus stables et estimés à l’avance. Le nombre de mensualités adapté dépendra de la capacité réelle de remboursement.  Vous pouvez utiliser notre simulateur de crédit en ligne qui aidera à faire le bon choix. La durée du crédit varie souvent entre 12 et 84 mois, voire même jusqu’à 120 mois pour certains modèles qui coûtent plus de 37 000 euros.

Il faut savoir que si le véhicule bénéficie d’une garantie de plus de 5 ans, il peut être plus judicieux de prolonger la durée de remboursement afin d’alléger le montant des mensualités.

Le type de crédit peut faire varier les mensualités

Le nombre de mensualités est également à définir en fonction du type de crédit.

Il est, par exemple, tout à fait possible de ne pas emprunter l’intégralité du prix du véhicule. C’est ce que les spécialistes appellent « prêt avec valeur résiduelle ». Il reste par conséquent une partie de la voiture non financée, qui équivaut souvent à 30 ou 50 % de celle-ci. Ce procédé a pour principal avantage d’offrir des mensualités plus faibles, mais ne s’avère intéressant que si vous comptez revendre ou amortir votre véhicule après 4 ou 5 ans d’usage. En effet, au terme du contrat de crédit, vous devez payer la valeur résiduelle à l’organisme de crédit.

Le financement auto classique est une formule qui permet d’acquérir la totalité de la valeur du véhicule par le biais d’un crédit. Il n’est pas exigé d’apporter un fonds personnel même si le fait de disposer d’un petit pécule permet généralement d’alléger le nombre de mensualités.

Avant toute souscription, il est recommandé d’estimer le montant de vos revenus, d’en soustraire les dépenses annuelles et de calculer vos possibilités en termes de mensualité. Quand vous obtiendrez le résultat, essayez d’évaluer si le montant obtenu est suffisant, sur un remboursement de 2 à 5 ans, pour acquérir le véhicule souhaité. Cela vous évitera toute déconvenue.

Type de voiture et mensualités

Le prix d’un véhicule neuf est sensiblement plus élevé que celui d’une occasion. En outre, les organismes de crédit en Belgique tiennent compte de l’âge de la voiture dans leur offre de crédit. C’est pourquoi le TAEG d’un prêt pour acquérir une automobile neuve est plus intéressant que pour une occasion. Une voiture au prix élevé nécessite souvent une durée de crédit plus longue, ce qui a pour effet de réduire le taux d’intérêt. Les banques exigent des garanties pour offrir un financement à long terme. Si vous comptez rembourser votre emprunt pendant plus de cinq années, l’établissement bancaire peut être amené à demander des garanties supplémentaires pour pallier la baisse de la valeur du véhicule au fil du temps.

En matière de crédit auto, chaque cas est unique. Pour vous éviter de procéder à des calculs interminables et pour bénéficier rapidement des meilleurs conseils en terme de crédit, n’hésitez pas à contacter nos courtiers spécialisés. Une analyse détaillée sera réalisée afin de vous offrir les solutions les plus adaptées à votre situation et répondant parfaitement à vos besoins.

Vous venez de signer chez votre courtier un financement voiture et vous vous interrogez sur la fiscalité assortie à votre véhicule. L’achat et l’usage d’un véhicule sont imposés de différentes manières. Mais l’administration fiscale vous accorde aussi quelques déductions fiscales.  En voici un aperçu.

Les impôts

  • La TVA : vous achetez un véhicule neuf ? Vous payez 21 % de TVA sur le prix définitif. Vous achetez une voiture d’occasion ? Tout dépend de la personne qui vous la vend :
    • Un particulier : la TVA n’est pas d’application
    • Un assujetti à la TVA : 21 % de TVA sur la marge bénéficiaire ou 21 % de TVA sur la totalité du prix.

Simulez votre crédit auto en ligne

  • La taxe de mise en circulation : La taxe de mise en circulation est perçue lors de la première immatriculation du véhicule neuf ou d’occasion à votre nom. Son montant dépend de la cylindrée (CV fiscaux) et/ou de la puissance (KW) ainsi que de l’âge du véhicule.
  • La taxe de circulation annuelle : Cette taxe est prélevée sur la puissance de votre moteur, la cylindrée (CV fiscaux) ou les masses maximales autorisées (MMA) du véhicule. Si vous changez de véhicule, votre nouvelle taxe sera déduite du surplus déjà payé pour votre ancien véhicule.

Les déductions fiscales

  • La déductibilité des intérêts : si vous souscrivez un emprunt pour votre voiture, votre mensualité comprend le remboursement du capital et le paiement des intérêts. Vous optez pour la déduction des frais professionnels réels ? Vous pouvez alors entièrement déduire les intérêts se rapportant à l’utilisation professionnelle de votre voiture.

Exemple : Le 1er février 2011, vous souscrivez un emprunt de 7 500 euros sur 36 mois à un taux annuel effectif global de 5,75 %. Pour 2011, le total des intérêts à prendre en considération s’élève à 309,38 euros. Il s’agit de l’ensemble des intérêts des 11 premiers mois selon le tableau d’amortissement lié à votre contrat. Supposons que 70 % de vos frais de voiture sont professionnels. Pour l’année de revenus 2011, vous pouvez donc déduire 216,57 euros (70 % de 309,38 euros).
Simulez votre crédit auto en ligne

Attention, en ce qui concerne les motos, tous les frais sont déductibles à 100 %