Simulation prêt en ligne

1Sélectionnez le montant de votre prêt :
2Choisissez votre mensualité :

Votre demande de prêt

  • Mensualité :
  • Montant :
  • Durée :
  • Taeg :
  • Coût Total :

J’attends un bébé

Vous attendez un bébé ? C’est une heureuse nouvelle qu’il faut sans tarder partager avec vos proches. Véritable source de bonheur et de fierté pour un couple, l’arrivée de bébé peut également susciter certaines préoccupations d’ordres financiers, matériels et parfois physiques.

Pour que chaque futur parent puisse profiter au mieux de la joie procurée par la grossesse, voici un guide pour vous aider à vivre pleinement et sans stress ce moment magique. Ces conseils et ces informations vous seront sans doute utiles.

J’organise…

La maternité va apporter des modifications au niveau du corps de la femme, mais également dans son caractère. Le fait de comprendre ce qui se passe et de connaître les mécanismes qui régissent la grossesse permet de mieux surmonter les angoisses.

Pour ne pas perdre le nord et accueillir le bébé en toute sérénité, il convient de s’occuper de certaines démarches.

Au niveau professionnel

Si vous travaillez, continuez vos activités à moins d’un avis médical contraire. Cela peut être une source de motivation pour vous de rencontrer vos collègues, de faire face à de nouveaux défis ou de garder vos niveaux de performance. Pensez également à commencer à vous informer sur les formalités à remplir avant votre départ en congé de maternité.

Au niveau familial

Informez votre famille et votre belle-famille que vous êtes enceinte. En vous rapprochant d’eux, vous allez bénéficier des conseils et des recommandations qui vous seront utiles par la suite.

Au niveau personnel

La grossesse est un moment où la femme est soumise à de fortes tensions psychologiques. La métamorphose de son corps peut être source de doutes et d’angoisses. Ne vous inquiétez pas, tout cela est naturel. Prenez le temps de communiquer avec votre bébé et de le sentir,  vous en tirerez un bien-être moral. L’haptonomie est une méthode douce qui permet aux futurs parents d’entrer en contact avec leur enfant grâce à des pressions exercées sur le ventre de la femme. Il se pratique dès 4 mois et demi de grossesse. C’est également l’occasion de rapprocher le papa de son bébé et d’inaugurer cette vie à trois.

Conseils pratiques

  • Pendant votre grossesse, passez du temps avec vos proches. C’est l’occasion de pratiquer la baby-shower entre copines. Vous pourrez vous amuser tout en discutant de votre grossesse avec d’autres personnes qui ont vécu la même expérience ou qui sont en train de la traverser.
  • Partir en congé de maternité bien avant l’accouchement est une opportunité pour prendre du temps pour soi et de réaliser les choses qui n’ont pas pu être faites auparavant. À vous les séances de cinéma ou de spa, les longues heures de lecture, les seules limites sont votre état physique et votre portefeuille !
  • Il est normal de ressentir de la fatigue au cours des derniers mois de grossesse. Si cela est possible, essayez d’obtenir l’autorisation de travailler quelques jours par semaine chez vous pour vous épargner le trajet maison-bureau aller-retour.
  • De même, il serait préférable d’opter pour les achats sur Internet au lieu de faire vous-même vos courses. Sinon, envoyez votre mari au supermarché du coin muni d’une liste pour prévenir tout oubli.
  • Le sport est utile pour garder la forme et ne pas prendre du poids. Il faut toutefois éliminer tout danger de blessure en le pratiquant : la marche rapide et le jogging rallient tous les suffrages, à condition de porter de bonnes chaussures qui amortissent les chocs et en évitant les terrains accidentés ou les sols durs. La natation sollicite également tous les muscles et l’eau favorise la circulation sanguine tout en réduisant le risque d’œdème. Il est également possible de faire du yoga spécial grossesse, de la gymnastique douce ou de la méthode Pilates.
  • La période de grossesse est un moment important qu’il faut vivre à deux. N’hésitez pas à inclure votre mari dans tout ce qui touche le bébé comme les visites prénatales, l’échographie ou la décoration de la chambre d’enfant.
  • Gardez une bonne hygiène de vie afin de préserver votre forme et la santé de votre bébé. Cigarette, alcool, insomnies sont les ennemis de la grossesse. De même, faites attention à la prise de poids pour éliminer le risque de diabète ou d’hypertension. Une alimentation rigoureuse est indispensable et le rôle du conjoint peut être déterminant dans cette optique.

Check list

2e et 3e mois

Allez chez le gynécologue pour effectuer la première échographie entre la 11e et 13e semaine suivant le début des dernières règles. Le médecin envoie une déclaration de grossesse à la Caisse d’Assurance Maladie qui vous retourne un carnet de maternité. Celle-ci prend en charge les 7 examens prénataux obligatoires ainsi qu’un examen postnatal.

4e mois

  • Prévenez votre employeur de votre état par lettre avec accusé de réception afin qu’il puisse déjà prévoir votre remplacement pendant votre congé de maternité. Cette formalité présente, par ailleurs, l’avantage de vous préserver du licenciement.
  •  N’oubliez pas de réserver votre place à la maternité où vous allez accoucher.

5e mois

Commencez à suivre les cours de préparation à l’accouchement, d’autant plus que la Sécurité Sociale rembourse les 8 premières séances.

6e mois et 7e mois

Préparez la chambre de l’enfant et commencez également à réunir tout le nécessaire pour bébé, vêtements, biberons et autres articles de puériculture.

8e mois

  • Préparez votre valise et n’hésitez pas à prévoir d’autres personnes qui pourraient vous accompagner à l’hôpital si votre mari ne peut se libérer au dernier moment.
  • Dressez une liste des numéros de vos proches ainsi que d’une compagnie de taxis.
  • Voyez l’anesthésiste de la maternité afin de parer à toute éventualité.
  • Envoyez votre attestation d’arrêt de travail à la Sécurité Sociale.

9e mois

  • Vérifiez si vous n’avez rien oublié.
  • Prévoyez un appareil photo ou une caméra si le papa insiste pour prendre en images la venue au monde de l’enfant.


* Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

* Conditions d’un prêt à tempérament régi sous la Loi du « Livre VII du Code du Droit Economique » (Loi du 19/04/2014) relative au Crédit à la Consommation (LCC) réservée aux particuliers. Le taux affiché sur notre simulateur est uniquement valable sur base de deux emprunteurs propriétaires d’un bien immobilier, n’ayant aucun crédit en cours renseigné à la Banque Nationale de Belgique au moment de l’introduction de la demande de crédit et dont les revenus saisissables pour chacun s’élèvent à un montant de 1.900 EUR NET minimum. Si vous n’êtes pas dans ces conditions, le taux annuel effectif global appliqué variera entre 6,95% et 13,50% en fonction du type du crédit envisagé et de la finalité du crédit. La durée de 180 mois est uniquement appliquée lorsque le prêt à tempérament dispose d’une inscription (garantie) hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre demande de crédit et d’accord mutuel. Ce calcul est effectué à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Collecte des informations et respect de la vie privée.