Je gère mon budget

Il vous arrive de finir vos fins de mois dans le rouge ? Gérer son budget est une priorité de toute personne responsable.

Force est de constater que le coût de la vie s’élève chaque année et que le pouvoir d’achat des ménages a tendance à se réduire. Gérer son budget peut alors devenir une tâche ardue.

Pourtant si vous souhaitez contracter un crédit, gérer votre budget sera la première des priorités car nos courtiers vont commencer pour analyser le ratio entre vos recettes et vos dépenses mensuelles et annuelles. Ce n’est que si ce ratio ne dépasse pas les 50% que vous aurez la possibilité de contracter un crédit.

J’organise…

Gérer son budget

Vaste programme, s’il ne devait rester qu’un seul de nos mini-guides, cela serait probablement celui-là. En effet, comment bénéficier d’un crédit et surtout arriver à le solder sans encombre, si votre budget est mal géré.

Soyez donc responsable et n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre. La qualité de votre vie est davantage tributaire de l’équilibre de vos budgets mensuels et annuels que de posséder la dernière télévision à la mode…

 

Qu’est-ce qu’un budget équilibré ?

Gérer son budget en bon père de famille signifie que le total de vos dépenses en ce compris les impôts et l’ensemble de vos charges extraordinaires (prévision pour des frais tels que maladie, remplacement d’objets usés, cadeaux pour les enfants) ne dépasse pas l’ensemble de vos revenus nets et même laisse un disponible pour épargner.

On estime qu’il n’est pas déraisonnable d’arriver à conserver sur son compte bancaire un solde positif de 15 à 20 % de vos revenus nets pour alimenter votre épargne. Ainsi, si votre revenu net est de 1.450,00 € net, vous devriez être capable de conserver sur votre compte bancaire entre 217 et 290 € en fin de mois. N’oubliez pas que votre épargne permettra de parer à un éventuel coup dur. Cela n’arrive pas qu’aux autres…

Conseils pratiques

  1. Faites donc deux tableaux récapitulatifs (l’un mensuel et l’autre annuel) et indiquez-y l’ensemble de vos charges et dans l’autre colonne, l’ensemble de vos revenus (hélas, il y aura moins de lignes que dans la colonne « charges »).
  2. N’oubliez pas de provisionner dans le tableau mensuel une partie des charges annuelles.
  3. Ne trichez pas, soyez honnête avec vous-même…
  4. Consultez chaque semaine vos extraits de banque ou votre Home Bank et obligez-vous à respecter votre budget.
  5. N’oubliez pas de conserver entre 15 et 20% de votre revenu net que vous consacrerez à votre épargne.

Ça y est, vous avez décidé de gérer votre budget en bon père de famille ? CPE vous guide maintenant dans le choix de votre crédit. Saisissez simplement le montant dont vous avez besoin, et laissez vous guider !



* Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

* Conditions d’un prêt à tempérament régi sous la Loi du « Livre VII du Code du Droit Economique » (Loi du 19/04/2014) relative au Crédit à la Consommation (LCC) réservée aux particuliers. Le taux affiché sur notre simulateur est uniquement valable sur base de deux emprunteurs propriétaires d’un bien immobilier, n’ayant aucun crédit en cours renseigné à la Banque Nationale de Belgique au moment de l’introduction de la demande de crédit et dont les revenus saisissables pour chacun s’élèvent à un montant de 1.900 EUR NET minimum. Si vous n’êtes pas dans ces conditions, le taux annuel effectif global appliqué variera entre 6,95% et 13,50% en fonction du type du crédit envisagé et de la finalité du crédit. La durée de 180 mois est uniquement appliquée lorsque le prêt à tempérament dispose d’une inscription (garantie) hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre demande de crédit et d’accord mutuel. Ce calcul est effectué à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Collecte des informations et respect de la vie privée.