Je cherche un emploi

Avoir un travail est synonyme d’intégration sociale et permet d’ouvrir de nombreuses portes, outre le fait de pouvoir disposer d’un salaire décent. À titre d’exemple, le crédit n’est accordé qu’à ceux qui ont un emploi fixe et qui justifient de rémunérations stables.

Vous venez de décrocher votre diplôme ou vous cherchez un emploi qui corresponde mieux à vos capacités ? La recherche d’emploi se révèle souvent être un parcours du combattant, mais ces quelques astuces peuvent vous aider à mieux avancer.

J’organise…

Étudiez au préalable le marché du travail

Suivant votre formation, parcours professionnel, vos qualités, vos atouts et vos points faibles, prenez le temps de réfléchir sur toutes les opportunités qui peuvent vous intéresser.

Une meilleure connaissance de vos capacités vous aidera à mieux visualiser les postes ou les secteurs qui sont les plus compatibles avec vos compétences, vos aptitudes, vos qualifications ou vos diplômes.  Si possible, privilégiez dans un premier temps les domaines qui vous passionnent. Dans certains cas, il vous faudra patienter dans un poste plus contraignant pour pouvoir ensuite gravir les échelons et accéder à un service où vous pourrez mieux vous épanouir.

C’est seulement après que vous pourrez vous pencher sur les spécificités des différents postes qui pourraient vous convenir en vous renseignant sur le profil le plus sollicité, l’étendue des responsabilités, la disponibilité nécessaire ou le salaire auquel vous pouvez prétendre.

Organisez-vous

Fixez-vous un planning quotidien pour regarder les différentes annonces, les revues spécialisées ou pour vous rendre dans un pôle-emploi.

Gardez des ressources financières suffisantes pour pouvoir rester en communication, notamment avec le téléphone et l’Internet.

N’hésitez pas à contacter les personnes qui peuvent vous conseiller et vous orienter dans vos recherches.

L’établissement d’un carnet de bord est également la solution la plus facile pour suivre les éventuels retours. Vous pouvez y noter jour après jour les relances effectuées, les rendez-vous obtenus, les candidatures spontanées envoyées ainsi que les résultats enregistrés.

Passez à l’action

Il est temps de passer à l’action, rédigez votre CV, vos lettres de motivation ou vos demandes de candidature avec précision et de façon intéressante. Chaque lettre doit être différente, refléter votre véritable personnalité et être en adéquation avec le poste sollicité.

Conseils pratiques

  •  Le CV constitue la fiche d’identité du candidat.  Il doit résumer votre parcours, en prenant soin de mettre en exergue les points et les expériences qui ont un rapport avec le poste convoité, comme la maitrise de plusieurs langues étrangères, la passion pour les voyages ou le sens du leadership. Il doit être court, précis et bien structuré, afin de faciliter le travail du recruteur. Prenez la peine de mettre 6 à 8 mots-clés pertinents en gras pour attirer son attention.
  • La lettre de motivation est un document rédigé qui sert à compléter le CV. L’employeur est censé ressentir votre intérêt pour sa société en la lisant. Il est par conséquent important de se renseigner au maximum sur les caractéristiques de ce poste ainsi que sur l’entreprise qui propose l’offre.
  • Avant l’envoi, il ne faut pas oublier de relire l’ensemble du dossier et de le faire lire à un proche afin de déceler les éventuelles fautes ou omissions. C’est également l’occasion d’avoir une idée sur l’impression que votre profil dégage auprès d’une tierce personne

Check list

À faire au quotidien

  • Consacrez une plage horaire pour regarder les offres d’emplois, choisir les plus intéressants et préparer votre dossier de candidature.
  • Consignez sur le journal de bord toutes les actions effectuées et les résultats obtenus afin de suivre l’évolution de chaque demande et d’éviter de répondre plusieurs fois à une même offre.

À faire chaque semaine

  • Effectuez un suivi de votre carnet de bord et faites des relances si nécessaire.

À faire avant un entretien

  • Préparez-vous physiquement et mentalement afin d’évacuer le stress.
  • Anticipez les questions que l’employeur peut vous poser et prévoyez 2 ou 3 points que vous pouvez à votre tour lui demander.
  • Entrainez-vous devant la glace ou devant vos amis pour simuler une situation réelle
  • Préparez plus tôt les vêtements que vous allez porter. Il faut les choisir confortables et adaptés au poste sollicité.
  • Si possible, évaluez le parcours entre votre domicile et l’entreprise pour déterminer la durée du trajet.
  • Dormez tôt pour être frais et de bonne mine le lendemain.

À faire le jour de l’entretien

  • Prévoyez d’arriver 20 à 30 minutes en avance sur le lieu de rendez-vous pour avoir le temps de souffler et de déstresser.
  • Gardez en mémoire tous vos points forts et dites-vous bien que si vous en êtes arrivé là, vous pouvez passer ce test avec succès.
  • Essayez de sourire à votre interlocuteur et montrez que vous faites attention à ce qu’il vous dit.
  • Parlez juste, c’est-à-dire ni trop peu ni trop, sans élever la voix ni en murmurant.
  • Affichez votre sérénité, même si elle est seulement de façade.
  • Faites attention à votre attitude gestuelle qui donne des indications sur votre personnalité.
  • Jouez la carte de la sincérité et de l’honnêteté qui fait apparaître votre degré de maturité.

N’oubliez pas de remercier votre interlocuteur après l’entretien, lui assurant de votre sociabilité et de votre savoir-vivre.

Vous voilà prêt à décrocher l’emploi en harmonie avec votre profil, découvrez dès maintenant avec CPE le meilleur choix de crédit. Il vous suffit de saisir le montant dont vous avez besoin pour obtenir les solutions les plus adaptées. Suivez le guide.



* Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

* Conditions d’un prêt à tempérament régi sous la Loi du « Livre VII du Code du Droit Economique » (Loi du 19/04/2014) relative au Crédit à la Consommation (LCC) réservée aux particuliers. Le taux affiché sur notre simulateur est uniquement valable sur base de deux emprunteurs propriétaires d’un bien immobilier, n’ayant aucun crédit en cours renseigné à la Banque Nationale de Belgique au moment de l’introduction de la demande de crédit et dont les revenus saisissables pour chacun s’élèvent à un montant de 1.900 EUR NET minimum. Si vous n’êtes pas dans ces conditions, le taux annuel effectif global appliqué variera entre 6,95% et 13,50% en fonction du type du crédit envisagé et de la finalité du crédit. La durée de 180 mois est uniquement appliquée lorsque le prêt à tempérament dispose d’une inscription (garantie) hypothécaire. Sous réserve d’acceptation de votre demande de crédit et d’accord mutuel. Ce calcul est effectué à titre informatif et ne constitue en aucun cas une offre. Collecte des informations et respect de la vie privée.